“Ces deux frère et sœur castrais de 18 et 23 ans ont voté dimanche dernier pour le premier tour de ce scrutin mais surtout participé à cette élection en tant qu’assesseurs. Un exemple d’engagement citoyen à une époque où les mairies courent après ces volontaires qui se font de plus en plus rares pour tenir les bureaux de vote.

Laure a toujours eu cette envie d’être utile. Déjà présidente d’une association littéraire, l’étudiante en droit à Bordeaux, (…) s’était inscrite sur le site internet jeveuxaider.gouv.fr pour intégrer la réserve civique et devenir bénévole pour des associations et des organisations publiques.

« C’était durant le premier confinement en mars l’an dernier, les cours étaient terminés, j’étais à Castres chez mes parents, je n’avais rien à faire. Je voulais donner un coup de main. J’avais du temps alors autant le mettre à disposition des autres, explique la jeune femme qui va devenir bénévole pour une épicerie solidaire à Castres. Ils manquaient de monde parce que les bénévoles âgés ne pouvaient plus aider ».

Et Laure a reçu récemment un SMS de la réserve civique disant qu’il y avait besoin d’assesseurs pour cette élection.

« Je me suis inscrite et la mairie de Castres m’a appelé, explique l’étudiante qui est toujours dans l’idée de rendre service. J’ai trouvé ça normal de m’engager en tant que citoyenne pour le fonctionnement de la démocratie. En plus, ils avaient l’air de manquer de monde. »

Lisez la suite de l’article de Brian Mendibure sur La Dépêche !

Crédit photo : DDM Br. M