Mission bénévolat
Santé pour tous

Je maintiens un lien avec des personnes fragiles isolées (âgées, malades, situation de handicap, de pauvreté, de précarité, etc.)

Publié par Philippe JAZE de l'Association

Association Tutélaire du Pas de Calais

Publics aidés

Personnes en situation de handicap Personnes âgées Personnes en difficulté Tous publics
Mission sur le terrain
📍 62400 Béthune
Présentation de la mission

En cette période de crise sanitaire et de confinement, il est essentiel que les personnes les plus en risque d’isolement relationnel puissent bénéficier de contacts réguliers et bienveillants. Cet isolement peut, en effet, être rompu en organisant un lien par téléphone, visio ou par d’autres moyens de communication.

Guillemets

En cette période de crise sanitaire et de confinement, il est essentiel que les personnes les plus vulnérable en risque d’isolement relationnel puissent bénéficier de contacts réguliers et bienveillants. Cet isolement peut, en effet, être rompu en organisant une visite ponctuelle.

Précisions

Je suis mis en contact avec une personne isolée par le biais d’une association ou d’un organisme public :

  • j’échange avec la personne, prends de ses nouvelles ;
  • je fais remonter des alertes aux structures, si je le juge nécessaire, sur l’état de santé – mentale ou physique – et les besoins exprimés de la personne contactée.
Lire plus

Découvrez l'Association Association Tutélaire du Pas de Calais

L'Association tutélaire du Pas-de-Calais a été crée en 1981 par les Associations de Parents d'Enfants Inadaptés du Pas-de-Calais pour assurer des fonctions tutélaires. Les personnes suivies sont des : - Personnes présentant une altération des facultés empêchant l'expression de la volonté - Personnes handicapées - Personnes âgées - Personnes en difficultés sociales bénéficiant de prestations sociales - Parents bénéficiant de prestations familiales.
Association Tutélaire du Pas de Calais
La mission est désormais complète
5 personnes déjà inscrites
+2
Engagement minimum
Non spécifié
Vous pourriez aussi aimer …
Suivant