Mission bénévolat
Éducation pour tous
Solidarité et insertion
Partager

J’aide à l’apprentissage de la langue française

Publié par Annie Demiville de l'association

GERMAE

PUBLICS AIDÉS

Tous publics
Mission sur le terrain
📍 28 Rue de Tanger 75019 Paris 19e Arrondissement
Présentation de la mission

Soutenir et accompagner les jeunes et les moins jeunes dans l’apprentissage de la langue française.

Permettre à tout le monde de s’approprier la langue française (migrants, primo arrivants, personnes étrangères désireuses d’améliorer leur niveau).

 

Guillemets

En 1963, au lendemain de l'indépendance de leur pays, des militants algériens ont souhaité contribuer à la formation de leurs compatriotes émigrés en France en s'attaquant au problème de base : l'analphabétisme.

Avec des amis français, ils ont créé pour cela le GERMAE et mis en place des cours du soir animés par des formateurs bénévoles.

Par la suite, en tenant compte de l'évolution de l'immigration et des besoins, ces actions se sont diversifiées : elles accueillent aujourd'hui des hommes et des femmes de différents pays, peu ou pas scolarisés dans leur enfance, ou encore ayant un passé scolaire, mais non francophones.

Aujourd'hui le GERMAE mène des actions dans sept lieux en Ile-de-France.

Précisions

Votre mission consiste à :

  • Déchiffrage de l’alphabet
  • Acquisition des bases de l’écriture et de la lecture
  • Enrichissement du vocabulaire, leçons de grammaire, conversation et mise en scène dans des situations de la vie quotidienne selon niveau
  • Pour les plus avancés, Culture et histoire : apprentissage du patrimoine commun francophone (a voir si on laisse car il faut avoir un certain niveau de français pour bénéficier de ça)

Découvrez l'association GERMAE

Contribuer à l’autonomie dans la vie sociale d’adultes immigrés, hommes et femmes, par une meilleure maîtrise de la langue française orale et écrite. En 1963, au lendemain de l'indépendance de leur pays, des militants algériens ont souhaité contribuer à la formation de leurs compatriotes émigrés en France en s'attaquant au problème de base : l'analphabétisme. Avec des amis français, ils ont créé pour cela le GERMAE et mis en place des cours du soir animés par des formateurs bénévoles. Par la suite, en tenant compte de l'évolution de l'immigration et des besoins, ces actions se sont diversifiées : elles accueillent aujourd'hui des hommes et des femmes de différents pays, peu ou pas scolarisés dans leur enfance, ou encore ayant un passé scolaire, mais non francophones. Aujourd'hui le GERMAE mène des actions dans sept lieux en Ile-de-France.
En savoir plus
Ils recherchent 1 bénévole
1 personne déjà inscrite
À PARTIR DU
6 septembre