“Pour beaucoup, la loi du 1er juillet 1901 est d’abord un cadre souple et intelligent pour créer du collectif. Pour les militants de l’engagement civique, c’est plus que cela : en 1901 naissait le droit associatif le plus libéral du monde, imaginé comme un des piliers de la République encore fragile.

Sans les centaines de milliers d’associations militantes qui œuvrent tous les jours pour le lien social, la lutte contre les préjugés, l’aide aux plus démunis, la dénonciation des injustices et des discriminations ; sans tous ces responsables associatifs et militants qui s’engagent tous les jours pour celles et ceux qui ont besoin de l’aide de leurs concitoyens, pour les élus locaux qui affrontent la dureté des temps pour améliorer le sort de leurs administrés … la République serait bien différente.

Alors, les fondateurs de la Réserve civique, portée par JeVeuxAider.gouv.fr, ont imaginé d’aider toutes celles et ceux qui sont prêts à les rejoindre. Le bénévolat civique, c’est d’abord pour un renfort mobilisé pour toutes ces associations qui, depuis 120 ans, donnent un visage humain à la République.

Merci à vous, merci à elles.”

Yannick Prost, chef de mission Réserve Civique